Logo du Club Fédéractive le compte de twitter officiel

Les agences de conseil en vote ou proxy advisors

Les agences de conseil en vote (ou proxy advisors) analysent les projets de résolutions d’Assemblées générales de sociétés cotées afin d’émettre à l’attention de leurs clients des recommandations de vote. Elles conseillent donc les investisseurs en leur proposant de s’appuyer sur leurs travaux avant de voter.

Les participations des investisseurs institutionnels notamment sont nombreuses et souvent réparties dans des pays différents. L’analyse des résolutions est juridiquement complexe et chronophage alors que la grande majorité des assemblées tombe au même moment. Il est fondamental de voter s’agissant d’une ligne importante du portefeuille, d’une société personnellement connue, mais également important de voter s’agissant de petites lignes. Les investisseurs institutionnels s’adressent donc à ces agences spécialisées pour les aider à analyser la situation et voter au mieux lors des AG des sociétés dont ils sont actionnaires. Elles analysent les pratiques de gouvernance et participent aux débats de place sur les bonnes pratiques en gouvernement d’entreprise. Même si toutes les résolutions ne sauraient relever d’une politique préétablie, la plupart des agences de vote établissent et diffusent des principes voire une politique de vote précise qui permet aux sociétés de prévoir leur recommandation.

Les agences « proxy » se sont d’abord développées en Amérique de Nord. Sur le marché français, plusieurs agences figurent dont ISS, Glass, Lewis & Co., l’Agence Française de Gestion financière (AFG), Mirova et Proxinvest. 

Proxinvest est la première agence française créée en conseil de vote. Elle anime le réseau européen ECGS,  Expert Corporate Governance Service qui  regroupe d’autres agences continentales et britanniques.

Voir l'interview de Pierre-Henri Leroy, Président de Proxinvest

Commentaire (0)